Georges MÉAR

Forcé à la retraite par une intoxication aux polluants émis par les matériaux dans sa maison neuve en 1989, l'ancien pilote de 747 Georges Méar est devenu un expert en maisons saines malgré lui.

Ses recherches lui ont permis notamment de constater que 40 000 des cas d'asthme sont liés à la pollution intérieure qui est souvent dix fois plus concentrée dans les maisons mal ventilées qu'à l'extérieur.

De l'amiante au radon en passant par le formaldéhyde et les moisissures, les causes, conséquences et solutions à la pollution intérieure sont passées en revue dans son livre "nos maisons nous empoisonnent" fort bien documenté. Bien que ses références soient surtout européennes, ce livre est fort utile pour tout lecteur inquiet pour ce problème aux proportions épidémiques.

Ses ouvrages

  Nos maisons nous empoisonnent - Editions Terre Vivante